Every bunny needs some bunny

by - 16 mai


Je démarre une série d'articles plus « personnels » en commençant par vous parler de cette petite boule de poils que je suis allée chercher dans un élevage en Normandie il y a bientôt 4 ans.

Après une première expérience douloureuse quand j’habitais dans les Landes où j’ai été obligée de faire euthanasier une petite femelle bélier de 3 mois qui avait attrapé la myxomatose (elle n’avait pas été vaccinée par son éleveuse), je suis revenue en région parisienne avec la folle envie de retrouver une petite lapine à mes côtés.

♡ Coup de foudre en Normandie 

J’ai effectué quelques recherches car je ne cautionne pas l’achat d’animaux en animaleries et je me suis rendue, accompagnée de ma meilleure amie, dans une ferme en Normandie pour rencontrer cette petite lapine Havane de 5 mois à l’époque. 

Je l’avais vue sur le site de la Mini Ferme Normande, elle m’avait tapée dans l’œil mais je ne savais pas encore si le courant passerait entre nous. 

A mon arrivée, j’ai tout de suite demandé à la voir et lorsque je l’ai eue dans les bras, elle était si calme, blottie contre moi, que j’ai senti mon cœur fondre. C’était elle. Je l’ai appelée Châtaigne et nous sommes rentrées à la maison. 

Il faut savoir qu’en général, les lapins d’animalerie sont beaucoup plus craintifs que ceux d’élevage. Les éleveurs les habituent très jeunes au contact humain ce qui les rend souvent plus affectueux. Il parait également que les béliers sont particulièrement câlins ce que je trouve vrai mais je n’ai pas de points de comparaison.  

Mes parents l’ont vite adoptée à leur tour. Mon père lui a fabriqué un parc immense pour qu’elle puisse se dégourdir les pattes. En effet, contrairement aux idées reçues, les lapins ne sont absolument pas faits pour vivre en cage, ils dépriment lorsqu'ils sont enfermés et deviennent vite obèses. Dans un second temps, nous l’avons laissée en liberté dans l’appartement, pour sa plus grande joie. Cela nécessite quelques arrangements afin de sécuriser les fils électriques notamment.


C’est l’une des nombreuses choses à savoir avant d’adopter un lapin.

La deuxième, c’est qu’un lapin en bonne santé peut vivre jusqu'à 10 ans, c’est donc un engagement sur le long terme. 

Enfin, un lapin est un animal fragile, leur système digestif ne doit jamais s’arrêter sous peine de mettre leur vie en danger. Il faut également veiller à les vacciner une fois par an. Le vaccin Nobivac permet de les protéger des 2 pires maladies pour eux : la VHD et la Myxomatose. 

Avant leurs 2 ans, il faudra penser à les stériliser, particulièrement les femelles qui peuvent développer des tumeurs à partir de 5 ans. 

Les lapins sont très sensibles aux courants d’air et aux fortes chaleurs. Au-dessus de 25 degrés ils ne sont pas à l’aise et lorsque l’on passe les 27 degrés, leur vie peut être en danger.

Certains lapins ne pensent pas forcément à boire quand il fait chaud. Pour pallier à ça, vous pouvez mettre quelques gouttes de jus d'ananas (ou de carotte) bio dans leur biberon (en veillant à bien le nettoyer quand vous changerez l'eau par la suite). En plus du biberon, nous donnons souvent à Châtaigne une petite coupelle d'eau qui lui permet de boire plus facilement.

Autres astuces pour les rafraîchir : mouiller une serviette avec de l'eau froide, l'essorer et la déposer au sol pour qu'ils puissent s'allonger dessus, mettre une bouteille d'eau au congélateur et l'enrouler dans une serviette à déposer près d'eux ou encore, si vous avez de la moquette, récupérer des morceaux de carrelage, les placer au réfrigérateur et ensuite les déposer dans un coin pour qu'ils puissent s'installer dessus. 

Avoir un vétérinaire spécialisé NAC est également indispensable pour veiller à leur santé, vous trouverez quelques adresses un peu plus bas ainsi que quelques signes qui doivent vous alerter.


L’alimentation du lapin

Concernant leur alimentation, là encore, il faut y faire très attention.
L’aliment de base des lapins est le foin, qu’il faut choisir soigneusement et qu’ils doivent toujours avoir à disposition. Cela leur permet d’user leurs dents et d’éviter des malocclusions dentaires. Chaque lapin ayant ses préférences, il vous faudra peut-être en essayer plusieurs avant de trouver celui qui convient au vôtre. 

Ensuite, il faut leur donner des herbes fraîches et certains légumes : Aneth, Basilic, Menthe, Persil, Coriandre, Fenouil, Navet, Panais, Endives, Fanes de carottes, Fanes de radis…
Surtout jamais de laitue qui est un véritable poison pour eux. 

D'autres aliments peuvent être donnés occasionnellement en guise de friandise : Fraise, Carotte, Melon (surtout pendant l’été car cela les hydrate aussi).

Un lapin bélier adulte en bonne santé doit peser entre 1.7 et 2 kilos selon leur taille alors attention au surpoids ! 

Les granulés sont à utiliser en complément, en faible quantité et là encore il faut les choisir méticuleusement. Pour ma part, j’ai opté dès le début pour les granulés Cuni Complete de Versele Laga. 

Concernant la litière, plusieurs choix s’offrent à vous. Après plusieurs essais j'ai choisi un mélange de chanvre naturel et de granulés de maïs très absorbants.

Beaucoup de gens l’ignorent mais il est tout à fait possible d’éduquer un lapin à la propreté avec quelques astuces. Châtaigne a son bac à litière, comme un chat, et n’utilise que celui-ci.


Têtu comme un lapin

Adopter un lapin, c’est adopter une petite boule de poils très affectueuse qui aura besoin de vous autant que vous aurez besoin d’elle. Parfois, si on la laisse seule toute une journée, Châtaigne nous « boude ». Un lapin a son petit caractère et même s’il comprend que vous l’appelez, il ne viendra pas nécessairement vers vous s’il n’en a pas envie. 

Si vous l’embêtez pendant sa sieste par exemple, il n’hésitera pas à vous sauter dessus en grognant mais Châtaigne ne nous a jamais mordus (et heureusement quand je vois les dégâts sur mes tongs XD).

Les lapins sont également très joueurs et ont besoin d’avoir des « jouets » pour ne pas s’ennuyer en votre absence. 

Ils ont une notion de territoire assez développée ce qui pourra parfois expliquer des petits pipis en dehors du bac à litière.

Savoir que votre lapin ne va pas bien

Les lapins sont des animaux de proie, par instinct, ils vont chercher à cacher leur blessure pour ne pas être la cible de prédateurs. Il faut donc être très attentif au comportement de votre lapin pour pouvoir agir à temps.

La première chose qui doit vous alerter c'est bien entendu la perte d'appétit. Si votre lapin ne mange plus du tout, n'attendez pas et foncez chez le vétérinaire. L'arrêt du transit est à éviter absolument car il peut avoir des conséquences dramatiques pour votre lapin.

Cela peut également annoncer une calcite, comme pour Whoopie, la magnifique lapine de la douce Lili Blue Cherry qui heureusement a été guérie.

Autre indicateur à ne pas prendre à la légère : la position et le regard de votre lapin.

Si vous le trouvez prostré dans un coin, les yeux mi-clos, ternes, dans le vide (qui ne se focalisent pas) avec la tête portée en position basse, le cou fléchi ou debout regroupé sur lui-même avec le dos voûté c'est que votre lapin souffre.

Dans ce cas, là encore il ne faut pas attendre.

Vous trouverez un article détaillé sur les signes de douleur chez le lapin ici.

Enfin, un vétérinaire m'avait conseillée de toujours garder un flacon de Meloxicam, un analgésique donné au lapin pour soulager sa douleur immédiatement et lui permettre notamment de s'alimenter.

Sur Medirabbit il existe une liste d'analgésiques "surs" pour le lapin et surtout leur dosage.

Enfin, les yeux des lapins sont également sensibles alors de temps en temps, il faut penser à les nettoyer avec un peu de sérum physiologique. Châtaigne se laisse toujours faire, en penchant la tête vers moi donc j'en suis venue à penser que cela lui faisait du bien.


Le voyage de Châtaigne

Châtaigne vit aujourd'hui dans les Landes avec mes parents. Cette décision, très difficile pour moi, a été prise lors de leur déménagement car elle s’était habituée à une présence humaine quotidienne et mon activité professionnelle ne me le permettait plus. 

Nous l’avons emmenée en voiture, dans sa cage de bébé (plus grande que sa cage de transport) en veillant à s’arrêter régulièrement pour lui donner à manger et à boire. Le voyage s’est plutôt bien passé, elle n’a pas été trop stressée.

La vétérinaire nous avait conseillé de recouvrir sa cage d’une couverture en ne laissant découvert que le côté où elle pouvait nous voir. 

Aujourd'hui, je ne la vois plus qu’une fois tous les deux mois ce qui n’est pas facile pour moi mais je sais qu’elle est très bien avec mes parents. Et chaque fois que je la retrouve, elle court vers moi et me léchouille allègrement les mains, les pieds et même les joues si je suis à sa hauteur. En revanche, n’ayant pas de personne de confiance pour s’en occuper, cela rend leurs vacances plus compliquées. 

Encore une fois, un lapin ne s’adopte pas à la légère, sur un coup de tête. C’est un animal qui demande beaucoup d’attentions et de précautions sur du long terme. 

Si vous avez envie de passer le cap, vous devez absolument connaitre Marguerite & Cie : LE site de référence, véritable bible du lapin. 

Et comme promis, vous trouverez ci-dessous des coordonnées de vétérinaires NAC en région parisienne : 

Dr Véronique MENTRE
Clinique Vétérinaire de la Patte d’Oie
155 Boulevard Victor Bordier
95370 Montigny-lès-Cormeilles

Et pour les urgences à toute heure en Île de France : VetoAdom.


Et vous, quelle boule de poils partage votre quotidien ?



MAJ : Châtaigne nous a malheureusement quittés le 27 mai dernier, n'ayant pas supporté son anesthésie, elle a fait une attaque cérébrale... Elle nous manque terriblement et nous pensons énormément à elle. 

You May Also Like

2 comments

  1. Hello Caroline :) Ton petit post de prévention est vraiment top ! Merci d'avoir évoqué tous ces sujets, c'est tellement important ! Je partage l'article sur mon Facebook comme promis ! Ps : ta Châtaigne est vraiment jolie ! A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton passage et ton partage :) Et merci pour Châtaigne ^^ la pauvre ne va pas très bien en ce moment, elle doit passer la journée chez le veto mardi pour qu'ils l'endorment et lui liment ses dents devenues trop longues (et qui l'empêchent de manger du foin) et elle a une petite infection aux oreilles :(
      J'espère que tout va bien se passer ! Ils sont tellement fragiles ces petits lapins ...

      Supprimer

Un petit mot en passant ?

Rechercher sur le blog