La magie de Noël

by - 22 décembre


Nous sommes déjà le 22 décembre et le réveillon de Noël n'est plus que dans deux jours ! Il est donc grand temps pour moi de vous écrire cet article. Si vous me connaissez un peu, vous savez que je suis une véritable enfant à l'approche de Noël. J'ai toujours été émerveillée par cette fête et en même temps elle a une dimension assez triste pour moi. 

Je n'ai pas beaucoup connu mes grands-parents, deux d'entre eux étaient décédés avant ma naissance, j'ai perdu mon grand-père à 7 ans et ma grand-mère à 20 ans. Je n'ai pas de frères et soeurs, mon papa non plus et ma maman n'est pas vraiment proche de son seul demi-frère. J'ai donc toujours connu des réveillons à 4 puis à 3 en rêvant un peu devant les grandes tablées que je voyais dans les films de Noël ou dont me parlaient mes copines aux familles nombreuses. 
Depuis 2015, le plus difficile pour moi c'est de ne pas pouvoir passer Noël à la fois avec mes parents ET mon chéri. Ces dernières années, cela n'a pas été possible à mon grand regret mais j'espère qu'il en sera autrement dans le futur car Noël est fait pour être avec les gens qu'on aime, dans leur intégralité, pas vrai ?

Même si j'approche de la trentaine, Noël reste ma fête préférée. J'adore passer du temps à chercher des cadeaux pour faire plaisir à mes proches, choisir un beau papier, de beaux rubans et les emballer avec soin. Réfléchir à l'écriture de mes cartes de voeux, à ma tenue de réveillon... 
J'aime décorer mon intérieur avec un grand sapin et toutes mes guirlandes, boules, et autres flocons que je garde précieusement d'une année sur l'autre. Certaines datent de mon premier Noël (comme le petit ange ci-dessus) et quand j'ouvre ma malle contenant toutes mes décorations, c'est un peu comme si je remontais le temps.

J'aime préparer ma table, sortir mes plus jolies assiettes, décorer les flûtes à champagne de quelques branches d'eucalyptus et de gypsophiles... J'aime regarder ma maman cuisiner de délicieux repas de Noël : tous les ans elle nous régale avec du homard, du chapon ou de l'oie.

Mais malheureusement, je vois bien qu'autour de moi, je suis la seule à accorder autant d'importance à Noël... Et cela me rend triste car j'ai l'impression que chaque année je perds un peu d'étoiles dans mes yeux. 
Cette année ma maman a commandé un petit sapin pour me faire plaisir car elle savait que ne pas en voir les années précédentes me décevait un peu. Je crois que c'est le cadeau que je retiendrais le plus. Car au fond, ce qui importe le plus pour moi, ce n'est pas d'avoir tous les cadeaux de ma liste, c'est de voir que mes proches se sont donnés du mal pour me faire plaisir. 

Il y a quelques années, mon papa m'avait offert un maillot de volley de mon équipe préférée, avec mon prénom au dos. Ce n'était pas sur ma liste mais c'était de très loin mon plus beau cadeau. Car il avait eu cette idée, qu'il l'avait fait floquer et qu'il avait choisi le numéro d'une joueuse qui occupait mon poste. Tout ce temps passé pour me faire plaisir avait finalement plus de valeur que le cadeau en lui-même. Et puis venant de lui, qui me répétait après chaque match de volley que je n'aurais pas dû arrêter le tennis, cela voulait dire beaucoup. 

Au fond, je crois que c'est ça Noël pour moi. Passer du temps à chercher comment faire plaisir à ses proches et partager de bons moments avec eux.

En parlant de faire plaisir, j'ai une petite astuce qui pourra peut-être vous servir : dès que j'ai une idée de cadeau pour quelqu'un pendant l'année, je la note dans un petit carnet. Comme ça, si j'ai besoin d'un cadeau de Noël ou d'anniversaire pour cette personne, je retrouve tout de suite les choses auxquelles j'ai pensé des mois auparavant ! 

Et puisque mon chéri a réalisé un de mes rêves en m'offrant un merveilleux appareil photo il y a deux ans, je n'ai pas résister à l'envie de prendre quelques clichés de mes décorations de Noël pour les partager avec vous (l'occasion de m'essayer au mode manuel !). 














  









Vous êtes arrivés jusque là ? Bravo ! Pour vous féliciter, je vous donne ma recette de lait de poule :

Pour 1 tasse 

1 jaune d'oeuf 
15 cL de lait d'amande
1 càc de cannelle 
1 sachet de sucre vanillé
En option : 1 càc de rhum ambré

Dans une casserole, faites chauffer le lait avec la cannelle en remuant (attention le lait ne doit pas bouillir) pendant environ 5 minutes à feu moyen.
Dans un bol, fouettez le jaune d'oeuf avec le sucre vanillé jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Versez le lait chaud dans le bol et remuez.
Ajoutez le rhum et dégustez ! 


Joyeux Noël à tous et que vos sapins soient aussi remplis que vos estomacs !

You May Also Like

0 comments

Un petit mot en passant ?

Rechercher sur le blog